Aller au contenu

Conflit entre héritiers : les litiges en matière de succession

La disparition de proches est un moment douloureux et peut conduire malheureusement à des conflits entre héritiers lors de l’ouverture de la succession. Répartition des biens, désaccord sur l’estimation, dialogue rompus… Autant de situations possibles pour qu’une succession se retrouve bloquée. 

Faire appel à un avocat spécialisé en droit de succession est une solution efficace pour comprendre les enjeux, déterminer les conflits et apporter les solutions juridiques les plus adaptées. L’avocat est le partenaire idéal pour vous conseiller et vous guider sur vos droits et intérêts tout au long de la procédure judiciaire. Pierre-Olivier Lévi, avocat en droit de succession à Paris, se fera un plaisir de vous accompagner tout au long de vos démarches. Aussi, des solutions existent pour vous aider à prévenir les conflits entre héritiers. On fait le point.

Conflit entre héritiers, les causes de désaccord

A la suite du décès d’un proche, la prise de contact avec un notaire est nécessaire pour procéder à l’ouverture de la succession et ainsi, exercer l’option successorale. Toutefois, après le décès, le règlement de la succession peut parfois réveiller des conflits familiaux. 

Plusieurs causes de désaccord sont possibles entre les héritiers. Il peut arriver qu’un héritier s’oppose à la signature des actes notariés parce qu’il n’est pas d’accord avec l’estimation des biens. Le dialogue peut rapidement être rompu s’il refuse de répondre aux sollicitations du notaire ou des cohéritiers. Un héritier peut également bloquer la gestion ou la vente d’un bien, être en désaccord avec la répartition du partage ou simplement, refuser le choix du notaire. 

En cas de litige entre héritiers dans le cadre d’une succession, que faire ?

Litige successoral, quelles solutions ? 

Le rôle du notaire est essentiel en matière de succession. Il a pour mission d’assurer la sécurité juridique des actes, d’expliquer les droits, orienter et assister l’ensemble des héritiers. Il est compétent pour rédiger plusieurs actes tout au long de la procédure, comme l’acte de notoriété, la déclaration fiscale de la succession ou encore le procès-verbal de l’ouverture du testament. Toutefois, le notaire a avant tout un rôle d’arbitre, il doit défendre les droits et intérêts des héritiers dans son global. 

Faire appel à un avocat en droit de succession est judicieux en cas de conflits entre héritiers. Outre le fait de conseiller et d’assister, il a la capacité de faire valoir les droits et défendre les intérêts des héritiers de manière individuelle. Une solution pertinente dans la réalisation du partage amiable. 

De plus, l’assistance d’un avocat est obligatoire pour une procédure de partage judiciaire.

Vous l’aurez compris : la majorité des désaccords entre héritiers provient d’une mésentente sur la vente ou le partage de biens. Le recours à un avocat est nécessaire pour défendre les intérêts de chaque héritier. Vous souhaitez faire appel à un avocat en droit de succession à Paris ? Maître Lévi se fera un plaisir de vous accompagner dans votre projet. Contactez le cabinet au 01 84 17 71 94 ou par formulaire de contact ci-dessous. 

Partagez cet article

Articles relatifs

Contact



2 Avenue du Général Balfourier
75016 Paris
Tel. 01 84 17 71 94
Fax. 01 84 17 83 02
po@levi-avocat.com

Mentions légales



Voir toutes les mentions légales