Aller au contenu

Protection des héritiers : bien rédiger son testament

Afin d’assurer la protection des héritiers, il est important de bien rédiger son testament. Sa rédaction est importante pour organiser sa succession et exprimer ses dernières volontés avant son décès. Rédiger un testament relève d’un acte volontaire mais doit obligatoirement être écrit pour être valable. 

Le testament peut être olographe, authentique ou mystique. De nombreuses interrogations peuvent survenir lorsqu’il s’agit de succession. Lévi Succession, cabinet d’avocat en droit des successions à Paris vous informe si vous souhaitez tout savoir sur le testament et vous conseille sur les bonnes pratiques à adopter lors de sa rédaction. 

Pourquoi rédiger un testament ?

Le testament est un écrit par lequel une personne prendra des décisions précises sur ses volontés pour la période qui suivra son décès. Grâce à ce document, il est possible de désigner des exécuteurs testamentaires qui seront chargés de veiller à la bonne exécution de ce dernier. 

Le testament permet aussi d’organiser la répartition du patrimoine, de désigner des bénéficiaires (conjoint, enfants, associations…), et de mettre à plat des questions personnelles (qui aura la charge des enfants par exemple). 

Un testament bien rédigé, c’est assurer la protection de ses successeurs : les bénéficiaires désignés et les biens légués associés sont clairement exprimés pour une éviter les litiges et conflits entre héritiers. En effet, en absence de testament, c’est la loi qui déterminera qui va succéder au défunt. 

Comment rédiger un testament ?

Quelle que soit la forme de testament choisie, celui-ci doit remplir certaines conditions pour être valable et pouvoir s’appliquer à la succession. Il est important d’être vigilant lors de sa rédaction car certaines erreurs peuvent le rendre nul. 

Ainsi, par exemple, le testament doit être entièrement manuscrit (les enregistrements vidéo ou audio n’ont aucune valeur juridique), datés et signés. 

Le document doit être rédigé par une seule personne uniquement : un testament rédigé par deux époux par exemple sera considéré comme nul. 

Enfin, pour garantir son effectivité, il doit être très précis : par exemple, chaque bien immobilier doit être suivi de son adresse exacte. Chaque légataire, même s’il s’agit d’un légataire universel doit être désigné par son nom, prénom(s), date de naissance et adresse. 

Formalités liées au testament

Pour s’assurer que les dernières volontés soient respectées, il est nécessaire que le testament figure au Fichier Central des Disposition de Dernières Volontés (FCDDV). Cette mention au fichier, effectuée par un notaire, permet, lors du décès, d’être certain que le testament sera connu de ses héritiers et appliqué par n’importe quel notaire choisi pour régler la succession. 

Les formalités liées au testament étant précises, il est en général recommandé de le rédiger en présence d’un notaire. 

Vous l’aurez compris ; anticiper la rédaction de son testament est important pour garantir une bonne succession. Faire appel à un avocat spécialisé en droit des successions est fortement recommandé pour des conseils et un accompagnement personnalisé. 

Vous êtes à la recherche d’un cabinet d’avocat à Paris ? Lévi succession se fera un plaisir de vous accompagner tout au long de vos démarches judiciaires. Votre cabinet reste à votre écoute au 01 84 17 71 94. Planifiez un rendez-vous personnalisé pour échanger sur vos problématiques. 

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Partagez cet article

    Articles relatifs

    Contact



    2 Avenue du Général Balfourier
    75016 Paris
    Tel. 01 84 17 71 94
    Fax. 01 84 17 83 02
    po@levi-avocat.com

    Mentions légales



    Voir toutes les mentions légales